Aller au contenu

Vous Allez Aller En Prison


Death Adder

Messages recommandés

  • Réponses 65
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 1 an après...

Voilà la version compatible, dsl :P

Sinon, avec la montagne de taxes que l'on nous affuble de toute part sur tous les supports + DRM et compagnie sur l'utilisation limitée de ce que l'on paye pourtant...comment peut-on faire pour rester dans la légalité?

Les artistes et autres gagnent-ils plus avec ces taxes qu'en vendant leurs productions?

Modifié par Death Adder
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les artistes et autres gagnent-ils plus avec ces taxes qu'en vendant leurs productions?

Les artistes, je suis pas sûr qu'ils touchent ne serait ce qu'un radis...

Aux Etats Unis, la RIAA fait pression pour faire adopter une loi leur permettant de moins rétribuer les artistes sur les ventes de musique en ligne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

jme demande ce qu'ils attendent pour nous pondre une taxe sur les cartes graph qui permettent de regarder sans payer des clips sur des sites comme youtube :P'

jsuis sur qu'ils y pensent mais qu'y savent pas encore comment le formuler pour pretendre defendre les droits d'auteurs ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le nouvel hymne Européen.

Décidément, qu'est ce qu'on l'aura sorti celle là! ;)

Le pire c'est que c'est intemporel ce clip, on pourrait le ressortir presque à chaque fois :P

et après on vous dit que l'Europe c'est ce qu'il y a de mieux.Moi je n'ai jamais rien vu dans l'Europe que quelque chose pour taxer en grand...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 11 mois après...

Meme si dans un 1er temps la chasse aux sorcieres sera lancée et que ceux d'entre nous qui downent via P2P (comment ca tout le monde??? :pirate: ) vont sans doute calmer la chose, la riposte des piratins du net ne fera pas attendre... cryptage de fichiers, serveurs privés...les moyens sont nombreux.

je ne m'interpose pas en tant que defenseur du piratage, simplement, c'est une eternelle chasse entre les pirates et les autorités.

je rappelle que le P2P, notemment bittorrent, est egalement tres utilisé pour des demos tout a fait légales, car permettant de soulager les serveurs des sites web de gros jeux, et permet, comme c'est mon cas de pouvoir couper et reprendre un down n'importe quand surtout lorsqu'on a une petite connexion parfois capricieuse. Si je down la demo d'unreal, verrais je mon abonnement suspendu?

Dernierement, on ne m'otera pas de l'idée que si les majors de disques ne se remplissaient pas les poches avec un support completement obsolete et peu pratique (un CD vaut 20€ en magasin... combien vaut il sorti des presses :P ) le piratage serait bien moindre. Combien vaut un CD single? 6€??????? pour 2 morceaux??????

Et quand je vois les prix pratiques par la vente de titres en ligne, je manque parfois de m'estomaquer... a 1€ le titre, nous voila proche des prix en magasins.

et cette taxe qu'on nous fait payer sur les medias vierges? hein???

Modifié par mitri
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dernierement, on ne m'otera pas de l'idée que si les majors de disques ne se remplissaient pas les poches avec un support completement obsolete et peu pratique (un CD vaut 20€ en magasin... combien vaut il sorti des presses :P )

Je sais pas...

- combien de temps passe un artiste a creer un album ?

- a combien estimes-tu son taux horaire de remuneration par rapport au temps passe a la creation (net - puis tu repasses en brut avec les charges qu'il devra payer) ?

- combien de personnes travaillent avec lui, directement et indirectement ?

- quel est le pourcentage du prix de production total qui doit leur revenir ?

- combien cela coute-t-il en temps, en personnel et en materiel, au total ?

- l'amortissement des machines de pressages, des machines de mixage, des locaux, etc. ?

- a combien estimes-tu la part de "risque" que prend l'artiste (sachant que c'est completement liberal) ?

- combien de CD/single/titres telechargeables doit vendre l'artiste, et a quel prix, afin que son activite soit "rentable" ?

Une fois que le calcul est fait, tu peux finalement evaluer le "prix" d'un CD en magasin :pirate: Blague a part, c'est quoi pour toi un "bon prix" ?

Je ne cautionne pas specialement les prix pratiques en magasin (j'aime juste jouer les avocats du diable) et encore moins cette sublime "loi" qui pourrait porter atteinte a notre vie privee sous pretexte qu'on a des doutes a propos de nos agissements mais l'acces a la culture a forcement un prix. Actuellement, des tas de CDs musicaux sont vendus a 10 euros ; on peut aussi trouver des DVDs de films moins chers, le systeme de VOD, des telechargements de titres musicaux ; sur eBay, 2xmoinscher, etc. des occaz sont dispos a tout un chacun (bon, d'accord, faut un acces internet).

La baisse des ventes de disque est peut-etre EN PARTIE expliquee par le piratage... mais je suppose que l'autre partie reside tout simplement dans le fait que les productions sont de moins en moins bonnes et que parmi les perles, il y a beaucoup trop de dechets :pirate:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(j'aime juste jouer les avocats du diable)

c'est ton truc ca... :P

- combien de temps passe un artiste a creer un album ?

Le temps qu'il veut, ce n'est pas au consommateur de payer son taux horaire. Un artiste est renuméré de facon a part.Pas au smic/heure. Un type comme Mc Cartney peut toucher un max pour 4 heures de travail, un inconnu peut passer 6 mois pour toucher bien moins.

- quel est le pourcentage du prix de production total qui doit leur revenir ?

Si ca ne tenait qu' a moi, dans un monde parfaitement utopique, 90% des gains d'un album qui se vend reviendrait a son auteur.les 10% qui restent pour le pressage et la pub.

- combien cela coute-t-il en temps, en personnel et en materiel, au total ?

- l'amortissement des machines de pressages, des machines de mixage, des locaux, etc. ?

Compris dans le prix a allouer aux decouvreurs, soit dans ces 10%. et plus, why not (retour sur frais) si le groupe marche.

Et si c'est une daube.... tant pis, la boite de disques doit assumer, tel un decouvreur de talents mediocre qui se goure, car le lendemain il trouvera une star.Combie de groupes sont jetes par jour?Pas aux artistes misereux qui galerent de payer leur disque.Logique: qui fait le boulot? Qui gratte sur sa guitare? Qui crée le tube? l'auteur ou la maison de disque? Qu'en serait il si scorpions auraient eu comme presentation "DAVID GEFFEN PRESEEEEEEEEEEEEEEEENTS" "still loving you" FROM DAVID'S GEFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFEN'S SCORRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRPIONS ITTTTTTTTTTTTTTTTTTTT'S GOOOOOOOOOOOOD BUUUUUUUUUUUY IIIIIIIIIIIIIT

- a combien estimes-tu la part de "risque" que prend l'artiste (sachant que c'est completement liberal) ?

Liberal est le mot. Ceux qui ont cru en les beatles, led zeppelin, pink floys, jefferson airplane, queen, Nirvana.... sans doute, sans un rond, de nulle part, ces artistes cités sont sortis de leur banlieue et ont tenté l'aventure. Et se sont remplis les poches.

combien de CD/single/titres telechargeables doit vendre l'artiste, et a quel prix, afin que son activite soit "rentable" ?

Depend de l'investissement. Si un goupe comme white stripe fait 7 nations army et cartonne avec 2 bouts de ficelle, la, ouais, la boite de disque peut se marger un revenu, sans pour autant quadrupler le prix pour le con-sommateur.

Modifié par mitri
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le temps qu'il veut, ce n'est pas au consommateur de payer son taux horaire. Un artiste est renuméré de facon a part.Pas au smic/heure. Un type comme Mc Cartney peut toucher un max pour 4 heures de travail, un inconnu peut passer 6 mois pour toucher bien moins.

Oui mais dis toi qu'il n'y as pas que le musicos qui bosse. La plupart du temps il a besoin d'un ingé' son, voir plusieurs. Parfois il faut payer un orchestre aussi, d'autres musiciens, un compositeur aussi...enfin bref ça en fait du monde, ça en fait aussi des intermittents qui crèvent un peu la dalle aussi... . Et pis faut penser à payer la Sacem aussi pour enregistrer son album, parfois aussi avoir un conseiller juridique, un graphiste pour la pochette, le stagiaire sous payé qui va travailler sur Quark express pour mettre les textes des chansons dans le livret....etc.

Le problème n'est pas le prix du CD, d'ailleurs je trouve pas ça horriblement cher 20 euros pour un bon CD (et pis si y'a de la merde à 20 Euros et que ça se vend...c'est pas mon problème car je n'achète pas !). Le problème c'est la répartition des richesses crées entre la major et les différents intervenants, mais aprés vous êtes pas obligés d'acheter chez les majors.

.Logique: qui fait le boulot? Qui gratte sur sa guitare? Qui crée le tube? l'auteur ou la maison de disque?

La plupart du temps c'est les deux (que ce soit une major ou un label indé). Il faut se dire qu'un disque est souvent une co-construction entre les différents acteurs. Par exemple le gratteux seras en contact étroit avec le graphiste pour faire la pochette et donc créer une certaine présentation du disque ou alors il seras en contact étroit avec l'ingé son (qui l'aide souvent, trés souvent!)

FROM DAVID'S GEFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFEN'S SCORRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRPIONS ITTTTTTTTTTTTTTTTTTTT'S GOOOOOOOOOOOOD BUUUUUUUUUUUY IIIIIIIIIIIIIT

troll : c'est pas le cas? héhé

Liberal est le mot. Ceux qui ont cru en les beatles, led zeppelin, pink floys, jefferson airplane, queen, Nirvana.... sans doute, sans un rond, de nulle part, ces artistes cités sont sortis de leur banlieue et ont tenté l'aventure. Et se sont remplis les poches.

Tu oublie de dire que la plupart ont signés chez des majors et ont eu leurs bonnes grosses pub' à la TV. Malgré tout le respect que j'ai pour ces groupes, il ne faut pas se voiler la face, par exemple si Nirvana a marché et a laissé son empreinte, c'est plus dans l'univers médiatique que dans l'univers musical. Les groupes de Grunge précursseur ne sont pas vraiment connus... Les grands classiques que l'ont nous cite en exemple sont souvent des groupes de rock qui ont signés chez des majors de l'époque, bref on fait un amalgame de tout.

Depend de l'investissement. Si un goupe comme white stripe fait 7 nations army et cartonne avec 2 bouts de ficelle, la, ouais, la boite de disque peut se marger un revenu, sans pour autant quadrupler le prix pour le con-sommateur.

Oui mais je pense que tu vois pas que c'est l'investissement qui est une des bases du succés. Si tout le monde était moins "con-so-matteur", la majorité des gens se bougeraient le cul voir les petites scénes indé de leurs villes, enfin moi je dis ça, je dis rien :siffle:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.