Aller au contenu

Violence Dans Les Jeux Vidéos


Messages recommandés

Dans un numéro spécial, la revue scientifique Journal of adolescence établit l'impact négatif des jeux vidéo sur le comportement des utilisateurs. Explications avec l'un des co-responsables de cette étude.

Découper un monstre à la hache ou bombarder une ville ennemie est-il néfaste ? Le débat est vieux comme le jeu vidéo. Le numéro spécial que vient de publier le très sérieux Journal of Adolescence tente d'y apporter une réponse scientifique. Un travail présenté par Craig Anderson, co-responsable du numéro et professeur en psychologie à l'université d'Iowa State.

01Net. : Les jeux vidéos violents ont-ils un impact sur l'agressivité ?

Craig Anderson : Oui, les études qui se penchent sur la question montrent clairement que les jeux vidéo violents augmentent les pensées ainsi que les comportements agressifs et diminuent la propension des gens à aider autrui.

Et quand on les compare à d'autres médias ?

Il semblerait que les jeux vidéos violents soient, par exemple, plus dangereux que les programmes télévisés du même genre. Et l'effet de ces derniers sur l'agressivité a été prouvé depuis longtemps. La spécificité du jeu vidéo, c'est l'interactivité qui augmente l'attachement au personnage. Or, on sait que, plus une personne s'identifie à un personnage violent, plus elle sera sujette à des pensées semblables.

Tous les jeux ne sont pas équivalents. Comment évaluer leur dangerosité ?

Nous nous demandons encore comment analyser le contenu. Avec un film, c'est plus simple puisque chaque spectateur voit la même histoire. Avec un jeu, en fonction de votre parcours, l'expérience sera totalement différente. Il y a toutefois quelques certitudes. Par exemple, incarner un personnage au comportement ou à l'accoutrement comique ne diminue pas l'impact psychologique des actes violents qu'il pourra commettre.

Y a-t-il aussi du positif dans les jeux vidéo ?

Oui, ils ne sont pas fondamentalement bons ou mauvais. Un jeu éducatif est un formidable outil d'apprentissage puisqu'il est capable d'augmenter la motivation et l'implication du joueur. Mais l'avantage se transforme en désavantage avec un jeu violent.

Il est vrai cependant,qu'à force de jouer à Chaos Strikes Back,il m'arrive souvent de tenter d'envoyer des boules de feu et autres sorts magiques à mon ami le chien.Et meme si celui-ci ne s'est jamais rien reçu,il a su me faire comprendre qu'il ne fallait pas agiter mes mains devant lui ;)

Non cette fois sans rire,meme si la polémique sera loin de s'éteindre autour du phénomène de la violence dans les jeux vidéos(GTA3 et autres comme les Doom-like....),il me semble pour ma part que l'attrait de la violence constitue un effet "marketting"de plus en plus alléchant pour les éditeurs.En effet,ce qui était suggéré autrefois dans les jeux vidéos prend aujourd'hui sa place première à travers une utilisation de plus en plus proche de la réalité où l'on favorise la confusion des genres en portant sur grand écran les héros virtuels(genre Tomb Raider).Pour prouver mes dires,il suffit de regarder le nombre de "héros" armés d'un gun,ainsi que les types de jeux auxquels on joue sur le net et dont nous sommes demandeurs moi compris!

Cependant,cela nous permet de nous défouler car on ouvre ainsi une porte de sortie à nos interdits et contraintes imposés par la société(combien de fois avons-nous souhaité de démonter la gueule à qq1?).

Et cela fait du bien cette soupape de sécurité :)

Nous savons(pour la plupart,j'espère)faire la différence entre le role que nous jouons,vous et moi,lorsque nous allumons l'ordi,et celui lorsq nous l'éteignons.Mais cette meme différence ne masque pas la réalité dans laquelle nous vivons,à savoir un monde remplis de violences sous toutes ses formes.Les jeux vidéos n'en sont que les reflets qui alimentent nos passions destructrices.Il est dans notre propre nature de nous détruire meme si tout le monde aspire à la paix,ce qui est quand meme paradoxal!

Non,ce qui est le plus à craindre ce sont ceux qui déjà impuissant devant les images,trouvent dans la violence des jeux vidéos une manière de s'exprimer et ainsi de se conforter dans leur existence "hors-norme" qui rejette la société,car ils n'ont pas su évoluer dans leur représentation du monde en dehors de l'écran.

L'intrusion de la violence au plus jeune age constitue ainsi un gros problème,car des enfants sont embrigadés dans ce déferlement de violence sans toujours trouver qq1 pour les aider à décrypter et ainsi à comprendre le monde qui les entoure.

La violence oui,mais sous controle :huh:

Modifié par Death Adder
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 60
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

En effet je pense que nous savons tous, je l'espère, faire la différence entre la réalité et le virtuel. C'est d'ailleurs l'argument premier des joueurs dans ce débat.

Mais je ne crois pas que quiconque nous accuse de vivre notre vie comme dans un jeu. La question n'est pas là, la question est : est-ce que le fait de jouer régulièrement à un jeu vidéo peut influencer notre comportement dans la vie, de façon inconsciente? Difficile de répondre par sa propre expérience, il faut du recul pour avoir une idée fiable sur la question. Donc en l'occurence je pense plus raisonable de croire en des études scientifiques sérieuses (toutes les études ne sont pas sérieuses!) que d'essayer de se forger son propre avis à partir de son expérience, laquelle ne prend pas en compte toute la partie d'inconscient.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les jeux video violents sont-ils bon ou mauvais? Difficile question.

Etant un garçon, dans ma tendre jeunesse j'ai comme tout le monde joué à la guéguerre et je me suis baguarré pour de faux avec mes copains. Tout ça pour dire que les jeux violents ont toujours été très présents chez les garçons, mais la différence avec les jeux vidéos étaient qu'on controlait toujours l'histoire et qu'on ne voyait pas de morts ou de bras arrachés. Ensuite, je découvert le jeux video et les joies du shoot them up. Ah! que c'est bon de tout péter et tout détruire, tuer 10 000 ennemis à la seconde est des + défoulant. En fait, c'est comme avant quand on jouait à la guéguerre, plein de mort et pas une goutte de sang. Ensuite les jeux vidéo ont commencé à faire apparaître du sang et des bras coupés (mortal combat par exemeple), mais l'histoire et les personnages étaient encore assez éloignés de la réalité pour si identifier pleinement (enfin c'est ce que je pense). Le jeu peut être ultra violent (comme DOOM par exemple) sans provoquer de grave comportements, du moment qu'on arrive à faire la différence avec la réalité (c'est mon avis). Même si on est jeune, quand on joue à ce genre de jeu on sait que ce n'est pas la réalité, comme quand on joue à la guéguerre.

Par contre le problème se pose autrement avec les nouveaux jeux vidéo qui tentent d'être de plus en plus proche de la réalité en étant de plus en plus violent (comme GTA3). Là survient le problème de la dissiociation. En plus les éditeurs insistent dans leurs pubs sur le fait que le jeu est proche de la réalité, tout pour embrouiller les jeunes. Je pense que ce genre de jeux n'est pas à mettre entre toutes les mains. C'est comme un film, beaucoup sont violents et interdit au moins de xxx. Quand on est parent, on achète pas n'importe quel film pour ces enfants, c'est pareil pour les jeux vidéo.

Je ne pense pas que les jeux videos violents soient les plus dangereux, ce que je pense être le plus dangereux ce sont le films ou les séries télé soit-disant proche de la réalité. Quand on voit un film genre Bad-boys (ou Fast and furious ou 60 s chronos) qui ce veut comique en plus on ne pense pas qu'il soit néfaste. Le problème est que le film est fait pour que l'histoire soit crédible et que ça se passe comme ça dans la réalité. Mais non, quand on est gentil on est pas invincible. Mes exemples sont peut-être mal choisi, mais en fait ce que je veux dire, c'est dans les films bourrés de cascades tournés d'une telle façon qu'on y croit, on a tendance à minimiser le danger. Mais dans la réalité c'est pas ça, quand on roule à 120km/h dans une ville les passants ne s'écartent pas au dernier moment car ils n'ont pas le temps, et une voiture qui roule à 120km/h n'est pas aussi magniable que dans le film, elle fini souvent dans un abris de bus avec des personnes.

Quelle est la différence entre un film et un jeu vidéo? Dans le film, on voit une personne réelle faire des trucs extraordinaires et on se dit que ce qu'elle fait en possible. Mais non, il y a des trucages, la prise a été récommencé 50 fois, etc... Un film quel qu'il soit n'est pas réel, aussi proche soit-il de la réalité, il sans éloigne plus que ce que vous ne pensez.

Modifié par Kékidi
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On parle beaucoup de GTA comme jeu violent mais franchement c'est pas forcément le meilleur exemple. Le rendu graphique pas forcément réaliste fait plus prendre le jeu au second degré. Et puis ce qui m'a toujours amusé dans GTA c'est pas tuer les piétons mais voler les voitures, ce qui reste violent certes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais je ne crois pas que quiconque nous accuse de vivre notre vie comme dans un jeu
Ce n'est pas ce que je tentais de démontrer.J'essayais surtout d'expliquer qu'il existe une population à risque dans les "jeunes"(j'aime pas trop ce mot en raison de sa connotation qui veut tout et rien dire)qui pourrait etre amené à croire,à force d'etre innondé d'inférences mals interpréteés,que comme dans un jeu vidéo à vocation réaliste tout acte est dénué de responsabilité.En clair,c'est un problème comportemental qui pourrait apparaitre:j'ai un fligue=pouvoir suprème comme dans le jeu,j'ai entendu qu'il fallait "niquer"les flics dans le dernier rap,j'vais m'en faire un......

Certes,ca peut paraitre caricatural,mais je voulais montrer que les jeux vidéos ne peuvent pas etre responsables de tout,et que c'est avant tout notre société qui est violente à travers les nombreuses dérives additionneés.

En fait,il n'y a pas de morale,et cet excès de liberté dans les jeux peut passer dans la réalité avec des actes concrets pour certains.

Et celui qui est pas d'accord je lui éclate la tete

Pardon :huh: ,c'est un excès de ma part,heureusement j'avais pas de flingue sur moi ;):)

Modifié par Death Adder
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi ce qui me fait marrer c'est que tous les mois une nouvelle étude dit que les jeux vidéos rendent les gens violent et 2 jours plus tard, une autre étude dit le contraire

Il faut faire la part des choses: les jeux vidéos sont un média à part entière et comme tous les médias ils sont le reflet de nos sociétés. Si les jeux vidéos sont violents, c'est parce que la violence se retrouve de plus en plus ailleurs. Je suis désolé mais quand je vois dans un numéro d'"Envoyé spécial" qu'il montrent un arrachage de main, une lapidation a mort et un eborgnage a la cuillère à meme pas 22 heures, je me dis qu'il y a un sacré problème mais que les jeux vidéos n'en sont que l'un des nombreux reflets

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas non plus qu'il faille rendre les jeux vidéo comme uniques responsables de la violence, bien sûr, mais la question quant à leur part de responsabilité reste pour autant ouverte, même si ça s'inscrit, comme tu l'entends, dans un "tout".

Maintenant, autre reflexion : certes, notre société est violente, mais l'est-elle plus que par le passé? Je ne pense pas! Au contraire, depuis l'avènement des Etats-Nations qui sont seuls garants légitimes de la violence, cette dernière est devenue de moins en moins acceptée par "l'opinion publique", et par conséquent à reculé non seulement dans le peuple (qui n'a plus légitimement le droit à la violence), mais même pour l'Etat auquel on peut parfois critiquer un comportement violent, chose qui aurait été impensable quelques siècles auparavent.

Donc, oui notre société est à bien des égards violente, mais non elle ne l'est pas plus qu'avant, ce n'est que notre sensibilité à la violence qui augmente. Tout ca relativise un peu la "violence" des jeux vidéo.

Bien sûr quand un collégien de 15 ans se ramène dans son établissement et bute 20 personnes, on peut tout de meme se poser des questions quant à la violence de notre société, mais ça reste quand meme des faits vraiment isolés.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout à fait d'accord Exodus,et pour compléter,je ne dirai pas q c'est notre "sensibilité" qui a augmenté,mais plutot notre seuil de limite qui a été franchi.En effet,les moyens de diffusion par lesquels nous arrive la violence n'ont rien à voir avec "avant",et sont TRES NOMBREUX,VARIES ET QUOTIDIENS(télé,journaux,livres,radios,copains,jeux vidéos.....).

De plus la misère du monde nous écrase tous les jours un peu plus car elle est devenue mondiale.Ainsi,ce ne sont plus seulement des problèmes franco-francais car on importe maintenant des problèmes extérieurs.

On sature tous plus ou moins,et là avec tout ça,ca fait beaucoup :huh:

Modifié par Death Adder
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pouratnt l'équation est simple:

Les jeux vidéo ne sont pas la réalité donc comme nous étant des êtres de raison,nous savont très bien faire la différence entre tuer quelqu'un virtuellement et dans la vie.

C'est bizarre on accable toujours les jeux vidéo mais est ce que les gens qui lisent des livres d'horreur,est-ce qu'ils reproduisent le meutre dans la réalité,réponse non.

De toute façon dans ce pays c'est très bien connu les jeux vidéos et les jeux de rôles sont des fléaux.

Je dois être un énemi public car j'adore jouer aux jdr,au aux jeux vidéo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Justement je ne crois pas que l'équation soit aussi simple que ça.. comme expliqué plus haut.

C'est pas du binaire, sans dire qu'on mélange la réalité et le virtuel, on peut tout de meme etre influencé dans notre comportement, de façon inconsciente.

Modifié par exodus
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est bizarre on accable toujours les jeux vidéo mais est ce que les gens qui lisent des livres d'horreur,est-ce qu'ils reproduisent le meutre dans la réalité,réponse non.

Quand je pense que la prof nous rappelait sans cesse que des romantiques s'etaient suicidés en lisant des bouquins lors de la periode du spleen :huh:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A mon avis le gros probleme de GTA ou d'autres jeux qualifiés de "sanglants" c'est que 90% des joueurs en detournent le but. Dans gta le but N'EST PAS de tuer le maximum de personnes et de se retrouver au bout de 30 secondes avec les militaires au cul, le veritable but c'est d'accomplier les missions qui nous sont confiées sans pour autant masacrer gratuitement. A la longue ca en devient meme lassant

Seulement nombre de joueurs preferent tuer des flics sans but et utiliser les cheats a longeur de temps quand ca les derange. Evidfement vu sous cet angle GTa est ultra violent et sans aucune morale. Par contre si on joue serieusement allors on decouvre que l'on ne tue pas forecment a tout va dans le jeu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Exactement!! en fait le vrai problème c'est qu'il y a beaucoup trop de gens qui ne savent pas jouer, tout simplement...ces gens là (qui composent en grande partie ce que je nomme "le grand public") auraient du commencer leur vie de joueur avec un bon vieux atari 7800, ou un ST!!! :P

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'adore foutre le bazar en ville dans GTA quand jai fini le jeu...

Je vois pas ou est le probleme quand on nous montre des cadavres de la guerre ou des attentats suicide au infos on en fait pas tout un plat...

Edit :

Petite anecdote: mon prof de histoire geo (45ans facile) se defoule aussi sur GTA VC :P

Modifié par RoM251
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que là où les jeux vidéos inquiètent plus les scientifiques que les programmes télé, c'est que dans les jeux il y a interaction : on n'est pas simplement spectateur, on participe à l'acte de violence.

Difficile de dire s'il y a impact ou non sur la psyché mais je crois que le problème au niveau des adolescents n'est pas là. Un jeu comme Manhunt (je prend un exemple extrême) est clairement destiné aux adultes, pas à des enfants. Un jeu vidéo est un produi comme un autre, il est destiné à tel ou tel consommateur. Ca me semble important de préciser ça parce que beacoup d'analystes ou de ceux qui reprennent l'info (médias, associations de parents...) considèrent que les jeux vidéos concernent exclusivement les enfants, ce qui n'est absolument pas le cas dans la réalité. C'est de la responsabilité des parents, à mon avis, de faire attention à ce que font leurs enfants.

A mon niveau en tout cas, c'est visiblement pas les gosses qui jouent beaucoup aux jeux vidéos qui sont les plus violents au bahut où je bosse. C'est une constatation, même si elle ne vaut pas grand chose. :P

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que beaucoup de personne arrive à faire très bien la distincité entre la réalité et la non-réalité mais on nous montre seulement que ceux(no-life,violent etc...) qui ne representent seulement une infime partie.Et l'autre partie trinque à cause de la non culuture "jeu-vidéotèsque" pardon de ce néo-logisme".Généralment ceux qui critique n'ont jamais joué(ou presque pas) bizarrement aux jeux vidéos.

Pour annecdote si vous avez déjà ouvert un bouquin de jdr (genre vampire la masquarde) il y a un avertissement comme quoi ce n'est qu un jeu et qu'il ne faut pas reproduire etc... par contre on en mets pas sur les bouqins horreur ou de policier etc...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Exactement, je connait des mecs qui delirent completement rien q'a entendre un descriptif de GTA VC, sans jamais y avoir joué il font une fixation sur le fait d'etre poursuivi par les flics et de voler un helico.

Le probleme est que nombre d'adultes n'ont pas pigé que les jeux video sont entrés dans l'age adulte et ne se limitent plus a des mignons personages colorés.

IL faut du temps pour que czertains adultes réalisent que les choses ont changé.

C'est la ou une signaletique claire semble indispensable, comme les films sont classés par categories. seulement les mentions sur les boites sont tellement peu claires que quansiment persone n'y prete attention.

Personellement j'interdit a tout gamin de jouer a VC ou autes postal 2, et je ne fillerait jamais ce genre de jeu a n'importe qui.

Il ne viendrait pas a l'idée de persone de preter un film porno a un gamin de 12 ans, et bien c'est pareil pour GTA

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso j'ai joué à doom (comme des milliers de joueur)dans ma jeunesse et cela m a pas rendu "psychopate".

Je pense aussi qu'il y a un aussi un problème de génération.

Je suis de la génération qui a grandi avec l'arrivé des animés jap à la TV,l'arrivé des console 'nes,master sytem".

Mes parents ne m'ont jamais interdit de jouer à n'importe quel jeu dans ma jeunesse (bon je n'ai que 24 ans)et je les en remercie.

Je suis d'accord avec toi yoyo pour les films pornos mais pour les jeux genre GTA là je suis moins d'accord car encore une fois l'être humain à un cerveau et à 12 ans,il sait que ce n'est pas du vrai .Mais c'est vrai qu'il y a des êtres plus sensibles que d'autres mais je pense que c'est aux parents à juger si son enfant est apte émotionnellement pour jouer à GTA.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mes parent m'on jamais interdit de jouer a un jeu, et a mon petit frere non plus (12ans), Il y a deux an on avait acheté GTA3 (il avait don 10 ans)(et moi 13 :P)et il y jouait pourtant il a pas encore foutu des patates ou demoli qui que ce soit au collège...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vraiment un jeu comme GTA ce n'est pas si violent. Prenez The Getaway là il y a de la violence, avec par exemple une scène où une personne se fait torturer avec un fil électrique dénudé. Et pourtant j''aurais vu cette scène dans un film ça m'aurait sûrement fait quelque chose mais dans le jeu ça m'a presque laissé indifférent. :P

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faboss, GTA n'est qu'un exemple. Par GTA on entend tous les jeux du genre violent qui essaye d'être proche de la réalité.

Vous dîtes tous qu'un gamin peut faire la différence entre la rélité et un jeu (ou film), c'est pas sûr. Ca dépend de l'âge, plus précisément "l'âge dans ta tête" et non celui sur la carte d'identité. 10 ans ça fait peut-être jeune pour jouer à GTA, mais bon il semble qu'à cet age là on fasse clairement la différence (je me rapelle plus c'est loin pour moi tout ça). Le problème ce pose pour les personnes plus jeunes encore. Mais la c'est au tour des parents de surveiller ce qu'achète leurs enfants, et je pense que certains le font. Quelques fois quand je traîne dans les rayon jeu video, je vois des parents qui sont avec leurs enfants et qui regardent ce qu'achètent leurs bambins, y'en a même qui me demande si le jeu n'est pas trop violent. Tout ça pour dire que les gens ont consciences de l'importance de ce média. Par contre, les parents sont moins vigilants quand leurs enfants achètent ou louent un film et c'est plutot un tord, car un film est vu comme plus proche de la réalité qu'un jeu. On fait tout un patacaisse sur les jeux-vidéo et moins sur les films, les gens ont bien compris le danger des jeux vidéo, ils restent méfiant devant ce média. C'est peut-être bien comme ça, car les jeux-vidéo vont surement devenir de plus en plus violent (merci SONY!, en plus il commence à faire des jeux pornos :P ) en essayant d'être dans leurs images et animations de plus en plus proche de la réalité.

Imaginez, un jeu avec des images aussi fluides et détaillés que la réalité où vous êtes obligé de couper un mec en 2 pour avancer dans l'histoire. Y'a des boyaux qui s'étalent sur le sol, une marre de sang qui arrive jusqu'à vos pied et une giclée en pleine figure! C'est pas violent! Dans certains jeux d'aujourd'hui, c'est presque ça sauf que les images sont moins réelles. Dans le future il faudra être encore plus vigilant, je suis pas sûr qu'un gamin de 12 ans puisse suporter ça bien longtemps!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec toi yoyo pour les films pornos mais pour les jeux genre GTA là je suis moins d'accord car encore une fois l'être humain à un cerveau et à 12 ans,il sait que ce n'est pas du vrai .Mais c'est vrai qu'il y a des êtres plus sensibles que d'autres mais je pense que c'est aux parents à juger si son enfant est apte émotionnellement pour jouer à GTA.

Le probleme c'est q'un gosse de 12 ans n'est pas encore assez "mur" pour comprendre que gta ce n'est pas que de la chasse aux flics et du masacre gratuit, mais que l'on incarne un truant qui tue pour accomplir la mission que son gang lui a confié.

Sans compter que justement a 12 ans beaucoup de gosses ne font pas pleinement la difference entre le virtuel et le réel, il comprennent certes que si on tue un flic il n'y a pas d'echapatoire en tapant "NOPOLICEPLEASE", mais q'on va en prison a perpete. Mais peu d'entre eux comprennent que si on percute un mur a ou si on se faufille dans le traffic on peut se tuer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il n'y a pas d'echapatoire en tapant "NOPOLICEPLEASE"

On voit les cheaters! :)

Je crois qu'il faut aussi relativiser en ajoutant que ce genre d'analyse n'est pas ne nouveauté. :P Avant que ce soit les jeux vidéos, c'étaient les RPG qui étaient pointés du doigt, avec force analyses de psychiatres et de psychologues, et avant, le Metal ou la télé... C'avait d'ailleurs été le cas dans l'affaire de la profanation du cimetierre de carpentras à la fin des années 80 : ceux qui avaient fait ça écoutaient du Metal et jouaient aux RPG... Il a évidemment bien fallu que ce soit cité par les médias. Quand ce genre d'événement abominable arrive, on essaie de trouver une explication, même si cela doit passer par un bouc émissaire. Quand toute une jeunesse apparaît comme violente, on cherche de même une explication de ce type : c'est beaucoup plus facile que de se dire que c'est le conflit générationnel ou un problème plus culturel ou de société.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.